Connaissez-vous Francis Jeanson ?

« Francis Jeanson, itinéraire d’un intellectuel engagé » est le sujet du dernier film documentaire de Catherine de Grissac et de Bernard Vrignon projeté à la BU lettres le mardi 27 novembre à 17h en présence des deux réalisateurs.
C’est le portrait d’un philosophe bordelais, sartrien, engagé dans son temps et dans son époque : résistant pendant la deuxième guerre mondiale, il est à l’origine des « réseaux Jeanson » qui, dès 1957, ont participé à la décolonisation en Algérie. Cette lutte, la plus connue, occulte les multiples engagements pris tout au long de sa vie. Action culturelle, psychiatrie ouverte, Bosnie pluriethnique… Ce film retrace la cohérence de cette démarche et vise à inspirer tous ceux et toutes celles qui font le « pari de la réappropriation du monde ».

Le festival international du film d’Histoire de Pessac

Caméra Ciné-Kodak Special II 16mm - Frank Gosebruch (CC-BY-SA)

Caméra Ciné-Kodak Special II 16mm – Frank Gosebruch (CC-BY-SA)

Comme tous les ans depuis 1990, depuis lundi et jusqu’au 26 novembre a lieu le festival international du film d’Histoire de Pessac. Cette année, ce sont plusieurs dizaines de films qui sont proposés sur le thème : « Les années 70, le grand tournant ». Vous trouverez sur le site du festival la grille complète de la programmation.

Si vous n’arrivez pas à concilier votre agenda et le programme du festival vous pourrez toujours vous consoler avec des documentaires primés au festival les années précédentes et disponibles dans les BU :

  • Tous au Larzac de Christian Rouaud (prix du jury 2011, catégorie documentaire)
  • Les arrivants de Claudine Bories et Patrice Chagnard (prix lycéen 2010, catégorie documentaire)
  • Vaincre de Marco Bellocchio (prix du jury 2009, catégorie fiction)
  • Et puis les touristes de Robert Thalheim (prix du jury 2007, catégorie fiction)

Bon film !

Fragments d’une révolution

Ce film, primé dans huit festivals, présente de manière originale les élections en Iran en 2009. Il confronte la présentation des médias officiels avec celle des personnes qui ont filmées l’évènement à travers leur téléphone portable.

Un montage réalisé en Aquitaine, un film anonyme, présenté par Fabrice Marache le mardi 20 novembre à 17 heures à la BU lettres.

Fragments d’une révolution … un film qui ne laisse personne indifférent.Image

Les 40 ans du Goethe-Institut Bordeaux: Vive la littérature!

Du 15.11. au 17.11.2012 le Goethe-Institut de Bordeaux fête ses 40 ans avec une programmation littéraire exceptionnelle : lectures, tables-rondes, débats d’idées, rencontres avec des écrivains, présentations de livres…

Au programme parmi d’autres :

Alissa Walser : Au commencement la nuit était musique, Rencontre-lecture animée par Nicole Pelletier, Université Bordeaux3, lectures scéniques par Marie Rouvray

Vienne, 1777. Une chance inouïe se présente au célèbre médecin Mesmer, le premier magnétiseur de l’histoire : on lui amène une jeune prodige du piano – la fille aveugle d’un haut fonctionnaire à la cour… Roman historique sur le personnage de Mesmer dans lequel Stefan Zweig voyait un précurseur de la psychanalyse.

Alissa Walser, fille de Martin Walser, est peintre et écrivain vivant à Francfort/Main. Elle a reçu de nombreux prix dont le Prix Ingeborg Bachmann. Au commencement la nuit était musique, traduit par Juliette Aubert, Actes Sud, 2011.

Les livres présentés sont disponibles à la Bibliothèque franco-allemande.

Au plaisir de vous y voir !

Jacques Ellul, l’homme entier

Jacques Ellul, un  bordelais que l’on n’ose plus présenter… enfin si, pour vous inviter à le rencontrer à travers le documentaire de Serge Steyer.

Professeur d’histoire du droit, sociologue et théologien protestant, Jacques Ellul est un penseur de la technologie, du politique, des idées à la mode, de la communication, de l’art contemporain, de la révolution, de la pensée de Marx, de la foi… plus de 60 livres et quelques centaines d’articles pour exprimer sa pensée, la plupart traduits à l’étranger .

Jacques Ellul disait de son oeuvre qu’elle est entièrement centrée sur la liberté.

Venez le (re)découvrir à travers un documentaire projeté à la BU lettres, le 8 novembre à 17h. Le réalisateur sera là ainsi qu’un doctorant de l’université de Bordeaux 3, pour nous présenter un homme profondement engagé dans son temps.

Dans le cadre du mois du film documentaire, ce film inaugure une série de 5 films, projetés à la BU lettres et à l’IUT, accompagnés, toujours, par leur réalisateur ou  producteur