Je parle toutes les langues mais en arabe…

….est le livre le plus connu d’Abdelfattah Kilito.

Abdelfattah Kilito est né en 1945, à Rabat. Professeur à la faculté de lettres de cette ville, il a enseigné aussi à Paris, Princeton et Harvard.

Abdelfattah Kilito en 2010 (CC-BY-SA – Ji-Elle)

D’après Abdelhaq Anoun « Raconter les événements de sa vie, c’est déjà lui donner une dimension romanesque. Mais quand l’auteur choisit une langue étrangère pour le faire : l’histoire racontée est celle de l’écriture. Chez Kilito c’est d’une rencontre avec une langue, et non l’histoire d’un événement en survenance pure. »

Le vendredi 22 novembre à 18h00 au « 91 », rue Porte-Dijeaux, aura lieu une rencontre animée par le Professeur Martine Job, spécialiste de la littérature maghrébine à l’université Michel de Montaigne – Bordeaux 3.

 Pour cette occasion la bibliothèque LE-LEA propose une sélection d’ouvrages d’Abdelfattah Kilito que vous pouvez emprunter.