Bourse aux livres à l’IUT les 4 et 6 février

Vente CRM fini vignetteL’association Littexpress et le CRM, bibliothèque de l’IUT, vous proposent d’acheter des livres d’occasion au prix symbolique de 1 euro.

Sur des sujets variés (métiers du livre, journalisme, communication, sciences humaines et sociales…), les livres vous attendent dans le patio de l’IUT les mardi 4 et jeudi 6 février entre 12h et 14h.

Ces livres ont été triés par un stagiaire de bibliothèque, selon plusieurs critères. Les thématiques de certains ne correspondaient plus directement aux besoins des étudiants, mais restaient néanmoins utile pour un usage personnel. D’autres proviennent de dons faits au CRM mais dont les sujet n’étaient pas liés aux filières de l’IUT.

Les fonds récoltés serviront à des projets de promotion du livre et de la littérature.

S’orienter à la bibliothèque universitaire de lettres

Beaucoup d’entre vous sont déroutés par les points cardinaux signalés dans le catalogue Babord+. Plus d’un ne sait pas dans quelle direction avancer quand le livre localisé se trouve au « 1er étage Nord » ou bien « 2eme étage Sud ».

Sachez que même si vous n’avez pas de boussole sur vous,  il existe un moyen de se repérer : à l’entrée de chaque salle, derrière le bureau de prêt, deux flèches indiquent le Nord et le Sud. Il ne vous reste qu’à prendre la direction de votre choix. Si vos questions d’orientation sont plus compliquées que nord / sud n’hésitez pas à vous adresser aux bibliothécaires.

Les comic-books à Henri Guillemin : un fonds MARVEL…OUS !

Image

 

Après avoir enchanté plusieurs générations de lecteurs, les comic-books (fascicules agrafés et imprimés sur du papier de médiocre qualité) sont devenus des objets d’étude pour les chercheurs et les étudiants de civilisation américaine de Bordeaux Montaigne.

La bibliothèque Henri Guillemin valorise ce fonds par des acquisitions régulières d’albums en VO  et d’essais  sur ces comics.

C’est pour poursuivre cet objectif qu’elle a progressivement intégré entre 2006 et 2009 le fonds Marvel, un don de 170 titres de comics  parmi lesquels Spiderman, X-men, Daredevil, Doctor Strange, Conan the barbarian…

Une collection passionnante à plus d’un titre :

–          6000 fascicules publiés au cours des années 60 à 90

–          Une collaboration étroite avec Jean-Paul Gabilliet, Professeur au département des études des mondes anglophones, qui a activement travaillé à intégrer ce fonds dans la bibliothèque

–          Des titres qui sont passés à la postérité et restent toujours d’actualité grâce à une exploitation cinématographique qui fait le pont entre les générations et restent source vivante d’études et de recherche pour les étudiants.

Pour en savoir plus sur la genèse du don Marvel

Sans oublier … le festival de la BD d’Angoulême (du 30 janvier au 2 février)

Et … les soirées Arte de février autour du film en trois partie de Michael Kantor : Super Heros, l’éternel combat

Games of thrones IRL*, essai de relecture historique du Trône de fer

Siège VIIe ou VIIIe siècle (?) ; dossier et accoudoirs 2e moitié du IXe siècle
Bronze en partie doré ;
Insigne de la royauté provenant du Trésor de Saint-Denis
BnF, Monnaies, Médailles et Antique, Inv. 55-651

Le cycle du Trône de fer (Games of Thrones en anglais) de l’auteur américain George R. R. Martin s’inscrit dans la longue lignée de la littérature du merveilleux plus connue sous son appellation anglaise de « fantasy » particulièrement ancrée dans un univers d’inspiration médiévale.

Le propre de la fiction est bien souvent de proposer une lecture différente de la réalité. Il reste cependant possible de retrouver quelques caractéristiques du récit du Trône de fer dans l’évocation que nous délivre les historiens du haut Moyen-âge et de la période féodale du 6eme au 12eme siècle. Géopolitique des serments, royauté symbolique, expansion religieuse ou émergence du chevalier sont autant de thèmes issus de cette période souvent méconnue.

Loin d’épuiser le sujet, voici quelques suggestions de lecture disponibles à l’université autour de l’exemple français et scandinave :

Un petit jeu pour finir:

L’œuvre de George R. R. Martin présente au moins une qualité indéniable pour tout médiéviste qui se respecte. l’évocation des différents blasons des seigneurs des 7 royaumes suit en général les quelques règles qui structurent l’héraldique européenne.

Saurez-vous identifier l’origine historique des blasons ci dessous qui auraient pu inspirer le Trône de fer ?

Stark

Stark

Barathéon

Barathéon

Lannister

Lannister


* IRL:  « In real life » traduisez « rencontre réelle » ou « rencontre IRL » d’après le Grand dictionnaire terminologique

Convivialitté#3 au CRM de l’IUT : mardi 14 janvier à 12h45, on s’intéresse à l’Invisible

Sans titreLes Editions La cause du Poulailler viennent au CRM mardi 14 janvier de  12h45 à 14h pour échanger avec le documentariste Jean-Claude Cheyssial pour son livre le livre-DVD  Filmer l’invisible.
Il sera question de tradipraticiens, de films documentaires , d’écriture et..d’invisible…

Comme d’habitude pour nos rendez-vous Convivialitté, un petit en-cas sera à disposition pour que les nourritures terrestres cohabitent harmonieusement avec leurs consœurs spirituelles.

La rencontre se poursuivra à 18h15 avec une projection débat autour d’un des films de Jean-Claude Cheyssial.

Fiction contemporaine de langue espagnole et portugaise

Expo 001

La BU Lettres s’est enrichie de près de 150 livres acquis avec l’aide du Centre National du Livre dans le cadre du projet documentaire « Fiction contemporaine de langue espagnole et portugaise ».

La bibliothèque élargit donc son offre de romans, contes et nouvelles contemporains, des années 1980 à nos jours, traduits d’auteurs espagnols, portugais, d’Amérique Latine ou d’Afrique lusophone.

Une exposition au 3ème étage de la bibliothèque, face à la banque de renseignements, se tient en ce mois de janvier et présente quelques uns de ces titres, tous empruntables.

Une sélection renouvelée tout au long du mois vous permettra d’y retrouver des ouvrages d’auteurs

-lauréats du prix Miguel de Cervantes, (attribué à un auteur de langue espagnole pour l’ensemble de son œuvre) tels que : Mario Vargas Llosa, Juan Marsé, Carlos Fuentes, José Jimenez Lozano, Álvaro Mutis, Guillermo Cabrera Infante, Jorge Edwards, Gonzalo Torrente Ballester

-lauréats du prix Camões (qui distingue chaque année un auteur de langue portugaise) tels que : Antonio Lobo Antunes, José Saramago, Mia Couto, João Ubaldo Ribeiro, Lygia Fagundes Telles, Maria Velho da Costa 

mais vous pourrez aussi y découvrir des ouvrages d’auteurs traduits pour la première fois en français.

En voici quelques uns  :Image 1

Plus léger que l’air » de Federico Jeanmaire (auteur argentin)

Une vieille fille âgée de quatre-vingt-treize ans maintient enfermé dans sa salle de bains un adolescent qui a essayé de la voler.

Appelle-moi Brooklyn » d’Eduardo Lago (auteur espagnol) Image 2

Prix Nadal en 2006

Néstor Oliver-Chapman, journaliste new-yorkais, enterre son ami, Gal Ackerman, écrivain torturé et alcoolique notoire, qui n’a jamais réussi à terminer son roman, Brooklyn, éparpillé dans des centaines de notes et de carnets. Il décide alors de le finir à sa place.

« La clé de Smyrne » de Tatiana Salem Levy (auteur brésilienne)

Prix São Paulo Literatura 2008 Image 3

A Rio, une jeune fille d’exilés brésiliens ayant fui au Portugal la dictature, reçoit de son grand-père, selon la tradition juive, la clef de sa vieille maison de Smyrne où il vécut avant d’émigrer. La jeune Carioca s’embarque pour un voyage qui va se transformer en quête mouvementée sur ses origines et son identité .

« Le destin du touriste » de Rui Zink (auteur portugais)Image 4

Quand le voyage se transforme en tourisme et la curiosité de l’autre en voyeurisme de la violence, les pays, en particulier ceux du Sud, deviennent des destinations où on peut assouvir des désirs inavoués ou réaliser des souhaits qu’on n’est pas capables de mettre soi-même en oeuvre.

Bonne lecture !

Mardi 7 janvier 13h : Hip Hop au CRM : pour parler des rythmes…scolaires

ImageLes étudiants de licence professionnelle coordination de projets vous convient à une expérience Hip Hop sur fond de musique produite par le public. Vous pouvez vous préparer en téléchargeant l’application « Métronome » sur votre smartphone. Ceux qui n’ont pas de smartphones (heureux humains libres) sont également les bienvenus : on n’a besoin de rien pour taper dans ses mains.

Pour lire un peu, découvrez la sélection d’ouvrages sur le hip-hop réalisée par le CRM sur Babord+