È morto Umberto Eco

Il Manifesto : quotidiano comunista titre le dimanche 21 février 2016 : « L’Eco nel mondo ».

La mort d’Umberto Eco a renvoyé effectivement un écho douloureux dans le monde.

Romancier universellement reconnu pour « Le nom de la rose » ou « Le pendule de Foucault », il est également  un chercheur passionné et engagé, sémiologue et essayiste.

Explorateur de notre monde contemporain, son œuvre foisonne de pensées et d’analyses sur des sujets aussi divers que les médias, l’esthétique, l’art ou la littérature.

Sa curiosité intellectuelle n’avait qu’une limite qu’il a atteinte le 19 février 2016…

Umberto Eco1

Exposition à la Bibliothèque LE-LEA

Dans vos bibliothèques

 

Chinois et influences culturelles chinoises hors de Chine

La diaspora chinoise est présente sur cinq continents. C’est un phénomène si particulier que les chercheurs Hervé Sérieyx et Philippe Le Corre, dans leur livre Quand la Chine va au marché, l’ont comparé au réseau Internet : elle est difficile à contrôler via les institutions et composée d’entrepreneurs individuels qui activent des réseaux regroupant des milliers de sous-réseaux. Il n’y a là ni chef d’État, ni système politique, ni frontières.

Pour montrer comment la présence chinoise influence la culture des autres pays (notamment la Corée et l’Italie) aura lieu la conférence « Chinois et influences culturelles chinoises hors de Chine » organisée par le Centre d’études et de recherches sur l’Extrême-Orient le vendredi 19 février de 10h30 à 11h45 à la Maison des étudiants de l’Université Bordeaux Montaigne.

Pour cette occasion la bibliothèque LE-LEA propose une sélection d’ouvrages sur les influences culturelles chinoises hors de Chine.

 

 

Tip tongue… lire de l’anglais devient naturel !

TipTongue_Label-europeen-des-langues-2015_Universite-Bordeaux-Montaigne

Les romans à suspense de la collection Tip Tongue démarrent en français, puis passent petit à petit en anglais. Associés à la plateforme en ligne, ils invitent le jeune lecteur à une véritable immersion en pays anglophone.
Ce projet vient de remporter le label européen des langues 2015 décerné par l’Agence Erasmus plus.

Pour en savoir davantage :  la page consacrée à ce sujet sur le site de l’université Bordeaux Montaigne,
ainsi que le site de l’éditeur Syros, où vous pourrez lire un extrait.

Et pour découvrir de près cette nouvelle collection, n’hésitez pas… ils sont disponibles en prêt à la bibliothèque Henri Guillemin

Ici la liste des titres disponibles en prêt !

 

 

 

[News OpenAccess] Janvier 2016 : un mois sous le signe législatif

openaccess2

Source : blog « Communication Librarian » : https://commlibrarian.wordpress.com

Tous les mois, vos bibliothécaires sélectionnent en quelques liens  les actualités saillantes sur le libre accès à la recherche scientifique.

Le mois de janvier 2016 a été celui de l’examen du projet de loi pour une République Numérique dont un article concerne le « libre accès à la recherche scientifique » et entend faciliter, pour le chercheur, la possibilité de mettre ses travaux en accès libre dans des archives ouvertes.

Le blog Sciences Communes propose un bilan synthétique des avancées en faveur de l’Open Access contenu dans cette loi.

 

Débats dans et hors de l’assemblée

Les débats ont commencé à l’assemblée le 19 janvier, mais aussi dans la presse et sur la toile.

Parmi les réactions d’opposition franche au projet de loi, on note :

Plusieurs réponses à ces objections ont été apportées, dont celle de Pierre-Carl Langlais sur Rue89.

 

Les archives ouvertes et l’Open Access : pratiques et connaissances à développer

La loi est surtout l’occasion de développer la pratique du dépôt en archives ouvertes au sein d’une communauté scientifique française qui s’intéresse à l’Open Access sans franchir le pas vers la mise en pratique. C’est ce que révèle l’enquête menée par Couperin en novembre 2014, et dont les résultats ont été mis en ligne ce mois-ci.

De fait, de plus en plus de chercheurs passent des paroles aux actes, comme le rappelle le bilan sur les 10 ans de HAL-SHS.

Ossip Mandelstam

2016 est l’année du 125ème anniversaire de la naissance d’ Ossip Mandelstam – le grand poète russe au destin tragique. L’un des principaux représentants de la poésie russe de l’Âge d’argent, il a été envoyé en exil en 1934 à Voronej pour avoir écrit une épigramme contre Staline. Quatre ans plus tard, arrêté pour activités contre-révolutionnaires et condamné aux travaux forcés dans le Goulag, il meurt dans un camp à Vladivostok en 1938.

Nous connaissons son destin tragique grâce à un chapitre des Récits de Kolyma, de Chalamov et aux mémoires de sa femme, Nadejda, qui avait appris par cœur les derniers poèmes de Mandelstam, réunis dans le recueil Les Cahiers de Voronej afin de déjouer la censure.

A l’occasion de son 125ème anniversaire une exposition virtuelle, riche en documents d’archives, est proposée par le Bibliothèque d’Etat de Russie.

C’est aussi l’occasion de venir à la bibliothèque LE-LEA pour découvrir et redécouvrir les livres de Mandelstam en russe et en français.

Mandelstam

Image du site de la bibliothèque d’État de Russie http://www.rsl.ru/