Tip tongue… lire de l’anglais devient naturel !

TipTongue_Label-europeen-des-langues-2015_Universite-Bordeaux-Montaigne

Les romans à suspense de la collection Tip Tongue démarrent en français, puis passent petit à petit en anglais. Associés à la plateforme en ligne, ils invitent le jeune lecteur à une véritable immersion en pays anglophone.
Ce projet vient de remporter le label européen des langues 2015 décerné par l’Agence Erasmus plus.

Pour en savoir davantage :  la page consacrée à ce sujet sur le site de l’université Bordeaux Montaigne,
ainsi que le site de l’éditeur Syros, où vous pourrez lire un extrait.

Et pour découvrir de près cette nouvelle collection, n’hésitez pas… ils sont disponibles en prêt à la bibliothèque Henri Guillemin

Ici la liste des titres disponibles en prêt !

 

 

 

Livres d’art … ouverts … redécouverts

La restructuration des collections et le départ du fonds lettres ont ouvert de nouvelles perspectives pour les collections du Monde anglophone qui se déploient désormais sur les trois étages de la bibliothèque Henri Guillemin.

La belle surprise ? la possibilité de mettre en valeur les « vieux ouvrages » du fonds Arts. Ouvrages des années 50 et 60, aux couvertures grises peu engageantes mais qui recèlent pourtant de trésors : illustrations en noir et blanc parfaitement contrastées,  photos des artistes du cinéma muet ou Bordeaux_juil1_sep14 003 Bordeaux_juil1_sep14 004 Bordeaux_juil1_sep14 001projets architecturaux « modernes »… autant d’ouvrages que nous avons ouverts et redécouverts.

Une invitation à venir visiter ce fonds … exposé sur les trois étages.

Les comic-books à Henri Guillemin : un fonds MARVEL…OUS !

Image

 

Après avoir enchanté plusieurs générations de lecteurs, les comic-books (fascicules agrafés et imprimés sur du papier de médiocre qualité) sont devenus des objets d’étude pour les chercheurs et les étudiants de civilisation américaine de Bordeaux Montaigne.

La bibliothèque Henri Guillemin valorise ce fonds par des acquisitions régulières d’albums en VO  et d’essais  sur ces comics.

C’est pour poursuivre cet objectif qu’elle a progressivement intégré entre 2006 et 2009 le fonds Marvel, un don de 170 titres de comics  parmi lesquels Spiderman, X-men, Daredevil, Doctor Strange, Conan the barbarian…

Une collection passionnante à plus d’un titre :

–          6000 fascicules publiés au cours des années 60 à 90

–          Une collaboration étroite avec Jean-Paul Gabilliet, Professeur au département des études des mondes anglophones, qui a activement travaillé à intégrer ce fonds dans la bibliothèque

–          Des titres qui sont passés à la postérité et restent toujours d’actualité grâce à une exploitation cinématographique qui fait le pont entre les générations et restent source vivante d’études et de recherche pour les étudiants.

Pour en savoir plus sur la genèse du don Marvel

Sans oublier … le festival de la BD d’Angoulême (du 30 janvier au 2 février)

Et … les soirées Arte de février autour du film en trois partie de Michael Kantor : Super Heros, l’éternel combat

Réserver, prooooolonger … les nouveaux services de Babord+

ARGENTINECHILIBOLIVIA 400

Ca y est, on y est … depuis un mois il est possible
– de réserver les documents qu’un lecteur plus rapide a déjà emprunté
– et de prolonger pour une semaine celui que vous n’avez pas tout à fait fini de lire.

Un service attendu, qui a nécessité de coordonner les besoins et les possibilités des 17 bibliothèques de Bordeaux 3.

Plus de 200 demandes de réservations sur l’ensemble des bibliothèques de Bordeaux 3 depuis l’ouverture du service, il y a un mois… c’est réussi et ça marche !
Même si certains ouvrages, comme les manuels de cours par exemple, ne peuvent pas être réservés ou prolongés.

Comment s’y prendre ? Il suffit d’aller sur Babord+ et d’ouvrir son compte lecteur.
La démarche complète avec assistance personnalisée ? Rendez-vous vite dans votre bibliothèque préférée pour retrouver un bibliothécaire !

Sinon, connectez-vous sur Babord+ et lancez-vous …

Connaissez-vous Francis Jeanson ?

« Francis Jeanson, itinéraire d’un intellectuel engagé » est le sujet du dernier film documentaire de Catherine de Grissac et de Bernard Vrignon projeté à la BU lettres le mardi 27 novembre à 17h en présence des deux réalisateurs.
C’est le portrait d’un philosophe bordelais, sartrien, engagé dans son temps et dans son époque : résistant pendant la deuxième guerre mondiale, il est à l’origine des « réseaux Jeanson » qui, dès 1957, ont participé à la décolonisation en Algérie. Cette lutte, la plus connue, occulte les multiples engagements pris tout au long de sa vie. Action culturelle, psychiatrie ouverte, Bosnie pluriethnique… Ce film retrace la cohérence de cette démarche et vise à inspirer tous ceux et toutes celles qui font le « pari de la réappropriation du monde ».

Fragments d’une révolution

Ce film, primé dans huit festivals, présente de manière originale les élections en Iran en 2009. Il confronte la présentation des médias officiels avec celle des personnes qui ont filmées l’évènement à travers leur téléphone portable.

Un montage réalisé en Aquitaine, un film anonyme, présenté par Fabrice Marache le mardi 20 novembre à 17 heures à la BU lettres.

Fragments d’une révolution … un film qui ne laisse personne indifférent.Image

Jacques Ellul, l’homme entier

Jacques Ellul, un  bordelais que l’on n’ose plus présenter… enfin si, pour vous inviter à le rencontrer à travers le documentaire de Serge Steyer.

Professeur d’histoire du droit, sociologue et théologien protestant, Jacques Ellul est un penseur de la technologie, du politique, des idées à la mode, de la communication, de l’art contemporain, de la révolution, de la pensée de Marx, de la foi… plus de 60 livres et quelques centaines d’articles pour exprimer sa pensée, la plupart traduits à l’étranger .

Jacques Ellul disait de son oeuvre qu’elle est entièrement centrée sur la liberté.

Venez le (re)découvrir à travers un documentaire projeté à la BU lettres, le 8 novembre à 17h. Le réalisateur sera là ainsi qu’un doctorant de l’université de Bordeaux 3, pour nous présenter un homme profondement engagé dans son temps.

Dans le cadre du mois du film documentaire, ce film inaugure une série de 5 films, projetés à la BU lettres et à l’IUT, accompagnés, toujours, par leur réalisateur ou  producteur