Pride : du cinéma en salle à ne pas manquer

Vous avez aimé The full monty ? Good morning England ?

Alors ne manquez pas en ce moment au cinéma

indexUne manière peut-être de se pencher sur la Grande-Bretagne sous Margaret Thatcher

Retrouvez les critiques du Film dans Factiva

La Tribune de Genève, 17 septembre 2014

24 Heures, 17 septembre 2014

Les Échos, 17 septembre 2014

Le festival international du film d’Histoire de Pessac

Caméra Ciné-Kodak Special II 16mm - Frank Gosebruch (CC-BY-SA)

Caméra Ciné-Kodak Special II 16mm – Frank Gosebruch (CC-BY-SA)

Comme tous les ans depuis 1990, depuis lundi et jusqu’au 26 novembre a lieu le festival international du film d’Histoire de Pessac. Cette année, ce sont plusieurs dizaines de films qui sont proposés sur le thème : « Les années 70, le grand tournant ». Vous trouverez sur le site du festival la grille complète de la programmation.

Si vous n’arrivez pas à concilier votre agenda et le programme du festival vous pourrez toujours vous consoler avec des documentaires primés au festival les années précédentes et disponibles dans les BU :

  • Tous au Larzac de Christian Rouaud (prix du jury 2011, catégorie documentaire)
  • Les arrivants de Claudine Bories et Patrice Chagnard (prix lycéen 2010, catégorie documentaire)
  • Vaincre de Marco Bellocchio (prix du jury 2009, catégorie fiction)
  • Et puis les touristes de Robert Thalheim (prix du jury 2007, catégorie fiction)

Bon film !

Aimez-vous les fleurs de Shanghai ?

Sur les 4800 DVD présents à la BU lettres, des dizaines de « best borrows »,  DVD empruntés et réempruntés plus de dix fois, cinquante fois et même plus de 100 fois … Peu d’ouvrages présents en bibliothèque peuvent se prévaloir d’une telle performance.

Le documentaire, un autre cinéma (DR)Les fleurs de Shanghai, un film de Taiwan qui raconte les amours coupables de la haute société chinoise au 19ème siècle, Les temps modernes de Charlie Chaplin, Metropolis de Fritz Lang, La vie est belle de Roberto Benigni, La haine de Mathieu Kassowitz … font partie de ces DVD à grand succès de Bordeaux 3. Prescriptions des enseignants ou choix personnels, difficile de savoir surtout pour des titres plus confidentiels comme Inch’Allah Dimanche,  la noce, le cerf-volant et Wesh Wesh… empruntés plus de cinquante fois.

Mais peu importe les spéculations…  Que vive le cinéma d’auteur, de tous les pays, de toutes les cultures, de toutes les tendances, pourvu qu’il soit l’expression sincère et passionnée de leurs auteurs … Le plaisir ne se boude pas et le choix pléthorique, documentaire ou fiction, cinéma asiatique ou italien, 3 DVD pour 15 jours … mais rien ne vous empêche de renouveler vos prêts de DVD tous les jours. Pas de modération !

PS : Le cinéma se lit aussi à la BU lettres !

Chut !

Naughty Secrets - Steven Depolo (CC-BY)

Chut !

Non, nous n’allons pas vous rappeler qu’il est nécessaire de parler à voix basse dans les bibliothèques, on sait bien que vous êtes déjà au courant !

Nous allons par contre profiter de cet article et du retour en grâce du cinéma muet pour vous rappeler qu’avant Jean Dujardin d’autres se sont livrés à l’exercice et que nous avons des traces de ces expériences dans les bibliothèques bordelaises :

Et pour en revenir à Jean Dujardin, Brice de Nice ne fait pas partie des collections des BU mais The Artist est arrivé, vous pouvez donc l’emprunter !

La collection Cinéma déménage

par atomicjeep sur FlickR - CC BY 2.0

par atomicjeep sur FlickR - CC BY 2.0

Comme vous l’avez peut-être déjà remarqué, la BU Lettres est en pleine réorganisation de ses collections. A l’occasion d’une recotation, c’est-à-dire d’un changement de classification, les collections sont amenées à être déplacées.

C’est déjà le cas des ouvrages concernant le cinéma : du troisième étage sud, ils ont été déménagés au deuxième étage sud. Par conséquent, les documents dont la cote est W 791 sont désormais au deuxième étage.

Si toutefois vous ne trouvez pas les documents que vous cherchez, n’hésitez pas à nous demander.